Suite aux « grands débats » organisés par les municipalités, plusieurs idées
de projets avaient émergé à Bars, dont celle d’installer un rucher communal.
Pour concrétiser ce projet, il fallait un soutien financier ( Artcoda), du terrain (la mairie), des compétences d’amateurs éclairés volontaires et bénévoles(JP Girou, M.Malandain, G. Queyroi et S. Peyrichou) et une coordonatrice du projet (V.Cagniart).


Les deux premières ruches, installées en 2020 n’ont pas survécu à l’attaque massive des frelons asiatiques. Pour lutter contre ce fléau qui touchent tant
d’apiculteurs, l’équipe a décidé d’installer 6 ruches, protégées par des grillages permettant aux abeilles de prendre leur envol avant d’être attaquées par les frelons, protégées également par l’installation massive de pièges à frelons (merci aux barsois qui ont acheté plus de 60 pièges et montré ainsi leur soutien aux abeilles) . Une vingtaine de reines ont déjà été attrapées dans le bourg!!


RUCHER ECOLE:
Ces 6 ruches sont numérotées pour faire évoluer ce rucher en « rucher
école ». Deux d’entre elles abritent des abeilles noires, les plus populaires et les plus nombreuses et les quatre autres abritent des buckfast (dites aussi « frère Adam, du nom de son créateur), abeilles hybrides issues du croisement de l’abeille italienne et des mâles d’abeilles noires.


NOURRIR LES ABEILLES:

parallèlement à la préparation des ces ruches, les bandes de terrain mises à disposition par la mairie ont été travaillées pour la plantation et les semis de plantes et graines mellifères.



petits soucis 2021




Une des deux ruches attaquées
par la fausse teigne. Plus de
reine dans la ruche, la colonie
s’affaiblit et la fausse teigne
s’installe.


le travail consiste à couper la cire

et la brûler, puis passer les
cadres au chalumeau pour
éliminer tous les papillons et les
larves.


et Enfin :






Cette ruche est prête pour l'hiver.